Biograhie
Un musicien en constante recherche de création
artistique, Stéphane Tran Ngoc s’est produit en concert
dans plus de trente pays, en tant que soliste avec
orchestre, en récital,  ou en tant que chambriste -en
quatuor à cordes ou aujourd’hui en tant que violon solo
des Danish Chamber Players- dans les plus grandes
salles du monde. Suite à ses récompenses lors des
concours internationaux Lipizer, Paganini, Artists
Internationals et Long-Thibaud 1990 -où il est Grand
Prix et Prix Spécial du Public-, Stéphane Tran Ngoc a
joué au Carnegie Weill Hall de New York, à la Salle
Gaveau, Salle Pleyel, au Théâtre des Champs- Élysées et
au Théâtre du Châtelet à Paris, au Suntori Hall de
Tokyo et au National Concert Hall de Beijing. Il a
également joué en soliste avec des orchestres tels l’
Orchestre Philharmonique de Radio France, l'Orchestre
Philharmonique de Monte-Carlo, l’Ensemble Orchestral
de Paris, l'Orchestre National d'Île-de-France, et le
Shinsei Symphony Orchestra parmi d'autres.

Parmi ses enregistrements figurent la création de la
sonate pour violon et piano de Serge Nigg (Grand Prix
du Disque), les sonates pour violon seul d'Ysaÿe, le trio
pour cor de Brahms, les sonates de Schumann, un
disque consacré à Ravel et les sonates et partitas de Bach,
tous salués par la critique: «Stéphane Tran
Ngoc interprète avec aisance... c'est un musicien racé...
sa tonalité extrêmement délicate... le résultat est tout
simplement sublime». Sa formation passe par le CNSM
de Paris où il obtient un premier Prix de violon et de
musique de chambre à l'âge de quinze ans. Après un
troisième cycle à Paris, il se perfectionne aux USA auprès
d'Itzhak Perlman puis à la Juilliard School avec Dorothy
Delay.

Passionné par l'enseignement, Stéphane Tran Ngoc
a  été professeur au Conservatoire National Supérieur de
Musique de Lyon et au Lawrence University
Conservatory of Music aux USA avant d'être directeur
du département de cordes au London College of Music.
Il enseigne actuellement au Pôle Sup' 93 (Paris).
Fréquemment demandé pour des master-classes, il a
aussi été membre de jury de concours internationaux
dont le concours Long-Thibaud. Nombre de ses anciens
élèves poursuivent aujourd'hui des carrières de solistes
ou chambristes avec succès.

Stéphane Tran Ngoc joue sur un violon de Gobetti de
1709, exemple exceptionnel de la grande lutherie
vénitienne, mais également sur instruments historiques.
Il est soliste en résidence avec le HBSO au Vietnam
depuis 2016 et la compositrice Suzanne Giraud lui a
dédié un concerto pour violon en 2014, qui a été
enregistré en 2015. Depuis 2016, il est également  un des
quelques interprètes au monde sur violon baryton se
produisant en concert en Europe, en Asie et aux USA
avec cet instrument.